Morgane Porcheron

Résidence
Artiste plasticienne

2019

Pour Zone Sensible, Morgane Porcheron a proposé de créer l’installation Construction structurée, composée de deux sculptures minimales, architecturées, grands formats et évolutives.

Dans un premier temps, cette installation s’apparente à des fragments d’architecture en terre rouge venant décomposées l’espace vert. Ces formes font référence aux serres présentes sur le site de la ferme urbaine. La terre, matériau dense et naturel habituellement cuit servant à la construction d’habitat, est ici utilisée « crue » de manière à former deux cocons nourriciers remplis de terreau et de graines de fèves. Par la suite, les plantes poussent et percent la terre, tout comme la terre craquelle et révèle les ossatures en acier la structurant. Finalement, la terre rouge, le terreau et les pousses vont se mélanger avec le sol agricole sans laisser à l’Homme le pouvoir de décider de sa forme finale ni de son évolution. Cette œuvre vivante et in situ est une métaphore de la maîtrise de l’Homme sur la nature mais également un hommage à celle-ci.

 

Dans sa pratique artistique, Morgane Porcheron récolte des éléments liés à notre espace environnant, puis élabore une archéologie du quotidien. Les fondations, ses strates, les composants dissimulés mais essentiels de l’architecture font parties des formes qu’elle exploite par la sculpture, l’installation et la photographie. Son univers artistique est en lien avec le vivant, le paysage et la construction. Dans ses compositions se joue une double tension : l’ambivalence entre l’artisanat et la manufacture, un va-et-vient entre l’intervention de l’Homme sur la nature et la constance de celle-ci à reprendre ses droits.

Morgane Porcheron est finaliste 2019 de la Bourse [N.A!] – 365

Bourse d’aide à la création financée par (NA) Project